top of page
Rechercher

Focus sur DSM-Firmenich, Entreprise Sentinelle EBG

Le 18 octobre 2023, cinq entreprises du parc d’activités (Groupe Arthes, dsm-firmenich, LMR Naturals, Oredui, Parfex) se sont engagées à mettre en place des actions fortes en faveur de la biodiversité, à travers la signature de la charte des « Sentinelles EBG ». En adhérant à cette charte, les entreprises se sont engagées à agir sur 3 axes : la structuration d’une stratégie d’entreprise en faveur de la biodiversité, la préservation de la trame verte et de la trame noire du parc d’activités. Mêlant critères obligatoires et optionnels, cet engagement des entreprises Sentinelles doit permettre de maximiser la contribution des acteurs économiques au maintien du vivant.


En ce mois de mai 2024, retour sur les actions mises en œuvre par l’Entreprise Sentinelle « dsm-firmenich », à travers l’interview de Robert Ariola (Superviseur Environnement) et Serena Dupont (ESG Analyste Impact).


Quelles actions avez-vous mis en place pour structurer votre stratégie d’entreprise en faveur de la biodiversité ?


Notre plan d’actions en faveur de la biodiversité s’inscrit, d’une façon plus globale, dans le cadre de notre stratégie environnementale. A ce titre, l’entreprise est déjà engagée dans plusieurs normes (ISO 9001, 14001, 45001) et certificats (FairTrade, Ecocert…) qui garantissent un certain niveau de performance en matière de RSE. D’un point de vue organisationnel, Serena Dupont (notre ESG Analyste Impact) a été formée à la fresque de la biodiversité, ce qui favorise la mise en place d’actions efficaces en matière de sensibilisation interne (ateliers interactifs, actions de valorisation…).


Les démarches sont en cours pour adhérer au programme des « Entreprises Engagées pour la Nature » (porté par l’OFB) et l’entreprise a d’ores et déjà engagé des réflexions stratégiques sur ses liens d’impacts-dépendance vis-à-vis des ressources naturelles. A travers les différents items de sa stratégie environnementale, l’entreprise identifie les différents facteurs d’érosion de la biodiversité sur lesquels elle peut agir : les actions « zéro déchet » permettent par exemple de lutter contre les pollutions et la destruction des habitats naturels (90 % des déchets sont aujourd’hui recyclés et valorisés, une vaste opération de nettoyage du site « balayons devant nos portes » est mise en place pour réduire et limiter les pollutions), la stratégie énergétique, en mêlant efficience environnementale (mesure et adaptation à l’usage) promotion des EnR (photovoltaïque) et baisse des rejets de GES (optimisation de la logistique en matière de collecte des déchets), permet là encore d’agir sur les principaux facteurs d’érosion de la biodiversité : changement climatique, pollutions et exploitation des ressources. Cette recherche d’efficience environnementale s’applique également à la ressource en eau où des mesures sont effectuées en vue de réduire et d’adapter les consommations en fonction des saisons et des process.


L’adhésion au programme des « Entreprises Engagées pour la Nature » doit permettre d’affiner ce travail d’identification des enjeux, de mieux structurer le volet biodiversité et d’inscrire la stratégie dans une logique d’amélioration continue. L’entreprise espère également pouvoir s’inspirer des REX d’autres entreprises engagées, évoluant dans le même secteur d’activités.


Dernier élément en lien avec le positionnement stratégique, l’entreprise établit des relations avec les territoires et ses parties-prenantes afin de contribuer à la préservation de la biodiversité locale : elle accompagne ainsi des agriculteurs dans la mise en œuvre de pratiques agroécologiques et s’associe au Parc du Mercantour pour contribuer à la préservation et à la valorisation de la biodiversité du territoire (Nature Print, financement d’inventaires…).


L’entreprise dsm-firmenich est par ailleurs très impliquée dans les projets collectifs portés par l’association EBG sur le parc d’activités des Bois de Grasse. A titre d’exemple, l’entreprise participe au projet de composteur partagé et valorise ainsi ses biodéchets localement via cette installation collective. A noter, les fûts permettant le stockage provisoire des biodéchets en entreprises ont par ailleurs été fournis par dsm-firmenich, dans une logique de réemploi.


Quelles actions avez-vous mis en place pour préserver la trame verte du parc d’activités ?


Pour préserver la trame verte du parc d’activités, l’entreprise dsm-firmenich a mis en place une gestion différenciée de ses espaces verts en faisant signer une charte ad hoc au prestataire en charge des espaces verts. En vertu de cette charte, le désherbage doit se faire de façon manuelle et les engrais doivent être à 100 % d’origine organique. L’élagage et le taillage des haies prennent en compte les périodes de nidification pour éviter de perturber la faune.


Une réflexion est en cours pour apprécier la faisabilité (technique et réglementaire) d’un entretien des prairies par éco-pâturage ; des contacts ont déjà été pris avec un éleveur spécialisé dans ce type de prestations. Pour aller plus loin, l’entreprise réfléchit également à la plantation d’espèces natives (label « végétal local ») et mellifères, en jardinières ou en lisière. D’autres pistes sont en cours d’exploration pour favoriser la biodiversité du site : présence de bois morts pour accueillir les xylophages, des nichoirs pour l’avifaune… Il s’agira naturellement de suivre ces projets pour apprécier la réalité de leur mise en œuvre dans la durée, sachant que l’entreprise doit également composer avec une série de contraintes sur le plan réglementaire (ICPE soumise à autorisation) qui réduit parfois le champ des possible (ex. en matière de réutilisation de l’eau de pluie…).


Engagée dans la préservation de la naturalité, l’entreprise dsm-firmenich a également fait appel à sa Fondation pour financer la mise en place de cinq dorlotoirs, sur le parc d’activités. Ces installations permettent la préservation et le développement des pollinisateurs sauvages. En plus d’accueillir un dorlotoir sur son site, l’entreprise a ainsi permis de mettre en place une démarche collective avec 4 autres entreprises du parc d’activités (les « Entreprises » Sentinelles) afin de massifier les bénéfices en termes de biodiversité. Cette action collective a valu à l’entreprise dsm-firmenich d’être la première lauréate du « TOTEM Biodiversité », un concours supervisé par l’association EBG qui valorise les actions de coopération en faveur de la transition écologique.


Quelles actions avez-vous mis en place pour préserver la trame noire du parc d’activités ?


Pour préserver la trame noire et la biodiversité nocturne du parc d’activités, l’entreprise a mis en place une stratégie d’éclairage qui se veut utile, maîtrisée et responsable. Pour ce faire, plusieurs mesures ont été engagées :


  • Arrêt de l’éclairage des espaces verts

  • Eclairages ciblés en fonction de besoins préalablement identifiés

  • Orientation des luminaires vers le sol

  • Passage aux LED sur l’intégralité du site

  • Dispositifs de détection de mouvements



96 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page